Extraits fermentés

Nous sommes spécialisés dans la fabrication de biostimulants naturels qui favorisent la croissance des plantes de manière durable et responsable.

Introduction

Avec les préparations naturelles, vous avez l’opportunité de redonner à vos cultures et à vos sols une vitalité souvent perdue, ou au ralenti. Que vous soyez jardinier amateur, agriculteur, viticulteur, arboriculteur, ou encore maraîcher, elles offrent un soutien de taille pour pratiquer une agriculture durable et performantes.

Les préparations naturelles ont beaucoup évoluées au cours des dernières années, notamment grâce aux travaux d’Eric Petiot, et ont à présent suffisamment bien été étudiées et testées pour donner des résultats très satisfaisants sur de nombreux aspects (santé du sol, santé des plantes, économiques).

Cette page tente d’expliquer sommairement quelle est la place des préparations naturelles dans un système de culture visant à rétablir la vie du sol, et donc la santé de la plante.

Les extraits fermentés, qu'est que c'est ?

«Le processus de fermentation provient du fait de tremper des végétaux dans un récipient d’eau ce qui induit une transformation de plusieurs composés organiques, en d’autres composés organiques. La combinaison des sucres (celluloses, saccharose, inuline etc...) de l’amidon (sucre non solubilisé) qui donne un ferment (dextrine) et l’eau utilisée pour votre préparation constitue un phénomène susceptible d’être régularisé et mesuré à la manière d’une réaction chimique. La durée de ce phénomène est proportionnelle à la quantité de sucre contenue dans les plantes.

L’extrait de plantes fermentées se rapproche d’une fermentation propre c’est-à-dire qu’elle s’effectue sur des substances endogènes (contenues dans la plante) et non sur des éléments venus du milieu (sol, air).

Le gaz carbonique contenu dans les vacuoles (milieu liquide concentré à l’intérieur de la cellule des végétaux fragmentés) va se libérer progressivement pour donner une mousse visible en surface de votre récipient.

Une batterie d’enzymes spécialisées dans la décomposition des sucres (amylase, maltase), va entrer en action grâce à l’eau, en même temps que des enzymes spécialisées dans la décomposition des minéraux (phosphorylases). 

Les enzymes spécialisées dans la décomposition des sucres n’entrent pas en jeu seules mais ont besoins pour cela des enzymes spécialisées dans la décomposition des minéraux.

Des bactéries qui se développent d’abord à la surface (interface) puis à l’intérieur du liquide vont absorber l’oxygène dissout et celui qui se trouve en contact avec la surface du liquide. C’est seulement lorsque tout l’oxygène de l’extrait de plantes a disparu que votre préparation se bonifie. Ensuite, on passe au premier stade de la sanéfaction au sens strict du terme ou le liquide devient le siège de plusieurs réactions chimiques, qui n’altère en rien votre produit.

Des germes vivants sans la coopération de l’air, vont transformer les matières azotées en produits plus simples et à l’aide de bactéries, ces produits vont se transformer en matières ammoniacales et en acide carbonique et en matière plus liquide.

C’est à la fin de ce processus, que la mousse de surface disparaît et le produit rentre environ une semaine après en deuxième phase de putréfaction proprement dite où votre produit va devenir trop spécifique au niveau de sa composition et ne pas vous donner les résultats escomptés. 

Les enzymes, aux cours de l’évolution de l’extrait ne se détruisent pas mais elles ralentissent progressivement par suite de l’action paralysante des produits de leurs propres activités.»

Eric Petiot - Formateur / www.eric-petiot.fr

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances, et notamment sur la méthodologie du triangle, n'hésitez pas à passer dans la boutique section livre.

schema triangle apports sols ortica

Méthodologie du triangle

L’extrait fermenté d'ortie, de consoude, et d'autres plantes, s’intègrent dans la théorie du triangle, qui est une méthodologie élaborée par Eric Petiot en 2010. Cette méthodologie permet notamment de ''réanimer'' les sols épuisés par les apports de produits de synthèses et autres engrais minéraux. Elle est également très intéressante pour maintenir des sols sains et vivant, et ce dans le temps.

Comment la théorie du triangle permet-elle de réanimer un sol ?

Suite de texte à venir...


Apport de matières organiques

Amener de la nourriture pour les habitants du sol est essentiel. Cet apport doit se faire sous certaines formes. En effet les apports d’engrais minéraux sont trop spécifiques et nourrissent ou plutôt engraisse les plantes sans nourrir les micro-organismes, qui finissent par disparaitre. À force d’apporter des engrais NPK on fini par rendre les sols infertiles et qui ne seront au final plus qu’un substrat, un support pour les plantes, et non plus une oasis de vie qui leur permet de grandir sainement et de manière autonome.

 Beaucoup de certitude du passé commence à être dépassée, notamment la nutrition des végétaux basée sur l’azote. En effet, le carbone (contenu dans la matière organique MO) apparait de plus en plus comme l’élément moteur de la nutrition des végétaux lorsqu’il est apporté dans un sol vivant. L’apport de matière organique, donc de carbonée permet de nourrir la micro et macrofaune du sol qui se chargera elle de transformer tout cela en éléments nutritifs soluble directement assimilable par les plantes. Une fertilisation différente se mets progressivement en place

L’apport d’engrais naturels qui nourriront les micro et macro-organismes peuvent se faire sous plusieurs formes, notamment avec du compost, des engrais verts, de la paille, de BRF et toute autre matière organique.

Apport de micro-organismes

Les sols étant de nos jour souvent peu peuplé par des micro-organismes à force d’utilisation de pesticide, d'engrais minéraux et de méthode culturale peu en adéquation avec la vie du sol, comme le labour , il est important de venir ponctuellement repeupler ce milieu.

Quelle est le but de repeupler ?

Suite de texte à venir

Apport de paramagnétisme

Dans le but de maintenir la vie dans le sol (micro-organismes et macro-organismes) sur la durée et a un taux élevé, un élément assez méconnu apparait comme incontournable, c’est le paramagnétisme.

Suite de texte à venir...

Apport de biochar

Texte en construction...